On a testé une expérience sensorielle… dans le noir !

Posted on 27 May 2014 in A Blind Legend, DOWiNO | 2 comments

Bonjour tout le monde ! Vous connaissez les restaurants Dans le Noir ? Mais si, ces restaurants plongés dans le noir absolu où l’on est guidé et servi par des personnes non-voyantes, à la découverte de ses sens !

Pour ceux qui ne connaissent pas, une petite vidéo :

 

 

 

Eh bien il se trouve que lors de la remise des prix du Concours CREENSO, nous avons été invités dans ce restaurant à Paris… pour nous ça collait bien avec notre projet et on s’est dit que ça serait une expérience sympa à vous raconter.

 

Alors tout commence par une descente au vestiaire, on se met tout nu (enfin, on enlève toute source lumineuse potentielle : portable, montre etc…), puis on forme une chaîne de 5-6 personnes avant d’être guidés jusqu’à notre table. L’entrée dans la zone sombre est déjà assez flippante.

 

D’un coup, on ne voit plus RIEN. Impossible de se repérer !

 

On ne sait pas si il faut tourner à gauche ou à droite et la main de la personne de devant devient notre seul guide. Je peux vous dire que du coup, on s’y accroche fermement !!

 

Une fois assis, la discussion commence avec son ou ses voisins, car les tables sont grandes et collectives. Au début, on ne sait pas trop qui parle à qui, ce qui est assez cocasse, mais petit à petit, l’oreille se fait et on arrive à retrouver le fil de sa discussion. Peu de temps après, le menu est servi, place à la dégustation ! Le repas est certes de bonne qualité, mais c’est vraiment la découverte de ses sens qui en fait une expérience exceptionnelle. Les goûts sont décuplés, la curiosité éveillée et le partage des impressions se fait naturellement :

 

“Hmm superbe cette raviole de langoustine” – “Ah bon ?! J’en ai pas eu moi ! J’ai un morceau de poulet !”

 

Et pour servir la boisson comment on fait ?! Me dira la partie la plus pragmatique d’entre vous… Et bien c’est très simple, on met un doigt dans son verre et quand il est mouillé, on arrête de se servir ! Ceux qui ont des petits doigts se serviront donc… des grands verres (poke Nordine). On gardera aussi de préférence toujours son verre au même endroit pour le retrouver à chaque fois et éviter de le renverser sur ses genoux (poke ‘moi’).

Une fois le repas terminé, on remonte à la surface pour se rendre compte qu’il n’y avait ni raviole, ni langoustine, ni poulet, mais un filet de sole !

Au final, on rigole beaucoup, on échange énormément (et notamment on échange nos rôles avec les personnes non-voyantes qui nous guident, ce qui invite à la réflexion…) et on s’aperçoit que, privé de la vue, nos autres sens prennent le relais et s’aiguisent petit à petit…

 

… ça ne vous donne pas des idées pour faire un pur jeu vidéo tout ça ?!