Notre « Mood Board » des vidéos pédagogiques

Des vidéos explicatives, des films en motion design, on en voit toute la journée, dans les fils de nos réseaux sociaux, dans les transports, sur les grands sites d’information. Si le film d’animation est devenu un vecteur d’information aussi courant, c’est parce qu’il permet d’expliquer par l’image, le son et ou la voix mieux que par le texte ou par une image fixe.

Les vidéos pédagogiques sont souvent très bien réalisées, mais elles peuvent avoir tendance à se ressembler graphiquement, ou dans la manière d’animer (c’est-à-dire de mettre le graphisme en mouvement).

Finalement, qu’est-ce qui rend un film efficace ? Qu’est-ce qui fait qu’il nous touche, qu’on va le regarder jusqu’au bout, et apprendre des choses ? Il y a plein de raisons, qui sont différentes pour chacun de nous, en tout cas voici quelques exemples de films que l’on trouve vraiment réussis, chacun à leur manière.

Oscar du décalage

Le premier film dont on a envie de parler c’est Dumb ways to Die. Réalisé pour la compagnie de métro de Melbourne pour prévenir les accidents d’usagers sur les voies, et donc sensibiliser le grand public, le film opte pour le décalage. Au lieu de donner de manière frontale des bonnes pratiques en terme de sécurité, il énumère toutes sortes de manière vraiment stupides de mourir, dans un style faussement enfantin, avec une touche de gore qui réussit à rester drôle.

Oscar scientifique

Une référence vraiment excellente : la série Tu mourras moins bête d’après le blog BD de Marion Montaigne. En petites pastilles courtes, les épisodes s’attaquent à une thématique précise (« Pourquoi les ados sont-ils si mous ? », tout un programme). C’est très scientifique et précis, mais l’animation et le style graphique à mourir de rire rendent ces démonstrations passionnantes, on apprend plein de choses grâce à ce cocktail de science et d’humour. Un bel exemple de vidéo pédagogique réussie.

Oscar de l’efficacité

Le troisième exemple, ce sont les films DataGueule. Leur nom vient de la contraction de « data visualisation » et de… vous avez compris. Avec un nom pareil, le ton est donné : de l’efficacité, de l’impact, pas de détour. Ces vidéos pédagogiques ont l’air classiques graphiquement (des pictogrammes, des mots-clés, des chiffres) mais leur charte graphique est ultra efficace grâce à sa palette de couleurs réduite, et à sa réalisation très énergique. Autre point fort, un ton incisif, des vidéos engagées, critiques, toujours étayées par des arguments solides.

Oscar de la contrefaçon

Et pour finir, un film juste génial, devenu culte pour les professionnels du cinéma d’animation : Rejected de Don Hertzfeldt. La chaîne pédagogique américaine Family Learning Channel avait lancé un appel à projet pour de courtes séquences d’animation pédagogiques : Don Hertzfeldt a envoie une séquence complètement barrée, évidemment refusée par la chaîne. Il décide d’en faire le début d’un faux film pédagogique, dans lequel des objets apprennent à parler anglais en répétant de manière stupide les mêmes phrases (« my spoooon is toooo big ! »). Le film monte crescendo jusqu’à un final psychédélique impossible à décrire et qui a même inspiré un épisode des Simpsons.

Émotion et pédagogie

Il n’y a évidemment pas qu’en passant ses messages de manière directe ou en faisant le choix de l’humour que l’on peut sensibiliser. Parfois, l’approche peut être plus poétique, plus sensible. La grande force de l’animation, c’est la liberté qu’elle donne : il y a une infinité de styles graphiques possibles, et autant de choix de réalisation.

Ce sont souvent les univers qui sont créés ou la manière dont les choses s’animent et s’enchainent à l’écran qui vont nous embarquer ou nous faire sourire. L’émotion peut aussi passer par la voix ou par son silence, par la musique… bref, un film s’invente à chaque fois.

Et chez Dowino, c’est vraiment ça qui nous motive lorsqu’on fait une vidéo pédagogique sur-mesure : d’abord trouver le bon angle d’approche pour toucher celles et ceux qui verront le film. Plus d’infos sur notre façon de concevoir une vidéo pédagogique dans cet article de blog, prenant l’exemple de la vidéo que nous avons réalisée pour la MAIF pour sensibiliser aux risques sur internet.