Comment transformer votre rapport RSE en tarte au citron meringuée ?

Dans quelques jours s’ouvrira l’édition 2019 du Salon Produrable. Un salon professionnel sur lequel DOWINO expose chaque année et qui traite principalement de Développement Durable (#DD) et de Responsabilité sociale des entreprises (#RSE). www.produrable.com

logo_produrable_2019_avec_dates

Pendant ces deux jours, nous allons donc répondre à de nombreuses questions, dont celle qui brûle la langue de tous les curieux qui viennent nous voir :

« Mais comment peut-on rendre ludique notre politique DD/RSE et fédérer nos parties prenantes autour de ces enjeux ? ».

On va donc prendre les devants en répondant à cette question via cet article qui aura le mérite d’être plus détaillé qu’un pitch de 2 minutes sur le salon et que vous pourrez lire et relire à volonté.  Et on sera ravis de répondre ensuite aux questions que cette recette aura suscité chez vous sur le salon, en mode pédagogie inversée !

Comme vous le savez mieux que nous, une politique RSE englobe de nombreuses thématiques et s’adresse à plusieurs interlocuteurs.. Et en plus chacune des thématiques est déclinée en sous-points spécifiques à VOTRE entreprise. Là on rentre dans le complexe… Et vos fameuses ‘parties prenantes’, qui sont-ils ? Où sont-ils ? Que veulent-ils ? Là aussi, on rentre dans le complexe.

Donc on pourrait reformuler la question de départ comme ceci :

DOWiNO_Wasteblasterz

« Comment je fais pour expliquer mes engagements dans l’environnement, les droits humains, la gouvernance, la loyauté des pratiques, la relation client, les conditions de travail à mes salariés (actuels et futurs), à mes sous-traitants, à mes distributeurs et à mes consommateurs et qu’en plus ils s’amusent ?

Ah et puis il faudrait que je parle intérêt local à mes élus locaux aussi donc il faudrait que ce soit fun mais pas trop quand même… »

Bon, là normalement, n’importe quel être humain normalement constitué est largué rien que pour comprendre la question…

Et la réponse, si l’on s’appuie sur les best practices pédagogiques, RH ou même marketing est simple : soit vous voulez vraiment adresser tous ces sujets et dans ce cas, il va falloir arroser et répéter les messages TRES souvent, soit vous ciblez vos messages.

Il est vrai que cela intéressera probablement plus vos salariés que vos sous-traitants de connaître votre politique RSE sur le sujet spécifique des conditions de travail par exemple… Non ?

Et c’est vrai pour le fond (le contenu), mais également pour l’aspect ludique de l’outil. En effet on n’aime pas tous les mêmes jeux, et la création d’un quiz fourré avec les 250 pages de votre rapport RSE risque de ne pas embarquer tous vos joueurs. Et même en rajoutant des badges ou des étoiles ça n’est pas toujours très fun….

La conclusion, c’est que chaque sujet, chaque action que vous voulez mettre en avant va nécessiter une réflexion spécifique de laquelle découlera la meilleure façon de fédérer autour de celle-ci.

Un serious game sera peut-être particulièrement adapté. Une infographie interactive ou un film d’animation de 30 secondes permettront sûrement de stimuler les papilles. Quoi qu’il en soit, ces outils devront être conçus et produits sur-mesure pour optimiser à la fois l’UX (expérience utilisateur) et l’adhésion au message.

DOWiNO_Pactair

Quelles mécaniques de gameplay favorise-t ’on ? Quel graphisme, quelles illustrations seront adaptés (et en lien profond avec la charte graphique de votre entreprise – pas juste un logo en haut à gauche) ? Quelle histoire raconter, avec quels personnages ? Quelle musique, quels bruitages vont renforcer l’immersion ? etc…

Non il n’y a donc pas de baguette magique qui transformera les 250 pages de votre rapport RSE en une tarte au citron meringuée bien gourmande… mais vous connaissez déjà quelques ingrédients : du travail de conception, de façonnage, de pétrissage, d’itération, de polissage et de glaçage. De l’artisanat en somme.